Cette semaine fut bien triste du fait de la mort de ma petite chatte de 14 ans, Queenie. Après sa mort, j'ai reparcouru les nombreuses photos que j'avais prises d'elle, non sans beaucoup d'émotion. Celle qui m'a le plus ému est sans doute celle-ci; on y retrouve son regard si particulier qui vous fixait et semblait lire à l'intérieur de vous, avec un brin de malice. Je l'avais prise il y a 2 ans en utilisant mon objectif à plus grande ouverture le Canon 50mm F1.8 II, de façon à avoir un plan de netteté réduit à son museau, ses yeux et ses moustaches, le reste du corps étant flou.

Queenie

Queenie sur son canapé, 2009

Canon EOS 7D + objectif Canon 50mm F1,8, Ouv = F/1,8, 1/80s, 200 ISO